FRANCE

1870-1981

Condamnations

Les condamnés à mort d'outremer (liste non exhaustive)


Sont mentionnés ici les condamnations prononcées en Martinique, Guadeloupe, Réunion et Guyane. Est également inclus - à cause da la rareté des condamnations - les verdicts capitaux prononcés à Saint-Pierre-et-Miquelon. La Nouvelle-Calédonie disposera probablement plus tard d'un tableau distinct de par son statut de territoire d'outre-mer. Précision : les dates mentionnées s'arrêtent avant le 27 octobre 1946, date à laquelle la Constitution crée les départements d'outre-mer. Toute condamnation postérieure est mentionnée sur la liste principale des condamnations de France (1870-1981).

Condamnation Lieu Nom Crime Décision
29 novembre 1850 Fort-de-France Louis-Alexandre Aiguillon Piquant 28 ans, garçon boucher. Assassine pour le voler M.Grand-Louis, un vieil habitant de Fort-de-France. Guillotiné le 08 juillet 1851
1854 TMS Cayenne Eugène Antoine Baptième Au cours d'une évasion en compagnie de dix forçats, jette à l'eau le surveillant Giard qui se noie. Guillotiné à la Montagne d'Argent le 23 décembre 1854.
1858 Guyane (procès incertain) Trois forçats S'évadèrent du pénitencier de Ste-Marie avec un autre détenu, et perdus dans la jungle : tuèrent leur compagnon de route pour le manger. Deux sont guillotinés. Le troisième, n'ayant pas commis de cannibalisme, est grâcié, mais assiste au supplice et est forcé de transporter à mains nues les têtes sectionnées pour les conduire à l'amphithéâtre. Devient fou.
29 août 1859 Fort-de-France Vitaline Stylite Tentative de meurtre et incendie. Pourvoi rejeté le 02 octobre 1860.
29 novembre 1864 Fort-de-France Estelle Wodfort, veuve Lehantchant et Joseph Millon Empoisonneurs Pourvoi rejeté le 05 février 1865. Grâciés.
18 octobre 1866 Deuxième Conseil de Guerre de la Guyane Abdelkader ben Aouda 29 ans, transporté. Assassine Jacques Debenath au bagne de Cayenne. Gracié le 30 janvier 1867
21 août 1873 Cayenne Gavotti Pourvoi rejeté le 15 novembre 1873.
27 août 1875 Saint-Pierre (Martinique) Jules Licot
21 octobre 1875 TMS Nouméa Jules Tony Grâcié.
29 octobre 1875 Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) Jean Lucien 39 ans, marchand pacotilleur. Le 25 août 1875, assomme et étrangle sa femme avant de mettre le feu à la maison et d'abandonner le corps dans le sinistre pour faire croire à une mort accidentelle.
16 juin 1876 Saint-Pierre (Saint-Pierre-et-Miquelon) Célestin Recoursé Marin-pêcheur, tua à bord du chalutier anglais sur lequel il travaillait ses camarades Oswen et Daniel Farrel, ainsi qu'Harvey Shon, en octobre 1873, entre Saint-Pierre-et-Miquelon et Terre-Neuve. Grâcié. Meurt en Nouvelle-Calédonie le 14 mai 1884.
20 septembre 1878 TMS Nouméa Louis Emile Prou Guillotiné le 13 octobre 1879
27 novembre 1879 Saint-Pierre (Martinique) Moïse Réol Grâcié.
20 décembre 1879 Saint-Pierre (Martinique) Jean-Michel Sainte-Catherine Pourvoi rejeté le 06 février 1880.
27 avril 1880 Saint-Denis (La Réunion) Matonats Imboula et Siliche Indafi
28 avril 1880 Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) Manichader
19 août 1880 Saint-Pierre (Martinique) Moutoussamy Grâcié.
24 décembre 1880 TMS Nouméa Louis-Joseph Thieux Transporté en 1873. Guillotiné le 22 juin 1881
07 juin 1881 TMS Nouméa Paul Félix Semidei Transporte en 1879. Grâcié.
24 juin 1881 TMS Nouméa Pierre-Prosper Tondeur
15 décembre 1881 Saint-Pierre (Martinique) Oscar-Joseph Muras Grâcié.
10 février 1882 TMS Nouméa Guillaume-Antoine Rossi 28 ans. Transporté en 1878 suite à une condamnation à mort prononcée le 01 mai 1878 par les assises des Alpes-Maritimes : avait tué deux prostituées, Marie Garino et Mme Balbo, à coups de couteau à Cannes le 22 juin 1877. Grâcié le 29 juin 1878. Grâcié. Meurt le 29 janvier 1895.
23 avril 1882 Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) Charles Tancrède et Laurent Théolin Grâciés.
05 juillet 1882 Saint-Denis (La Réunion) Papama Victor Govindrave et Jean-Baptiste Cartésamy Grâciés.
22 août 1882 TMS Nouméa Denis Auguste Scaramussi Grâcié.
20 août 1883 TMS Nouméa Alphonse Elie Roussel Incendie volontaire
02 octobre 1883 TMS Nouméa André Rizzo Meurtre en prison
09 octobre 1883 TMS Nouméa Célestin Rousseau Meurtre en prison Grâcié.
08 février 1884 TMS Nouméa Antoine Auguste Roubin. Transporté en 1873. Grâcié.
14 mars 1884 TMS Nouméa Louis Ravaud Assassinat Grâcié.
20 mars 1884 Saint-Pierre (Martinique) Désirée Régis
08 juillet 1884 Saint-Denis (La Réunion) Cassilimou
20 octobre 1884 Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) Idan Assassin et viol. Grâcié.
07 novembre 1884 TMS Nouméa Georges Hyacinthe Wicot Transporté. Crime en prison. Grâcié. Meurt le 14 juin 1916.
02 avril 1885 TMS Nouméa Jean-Frédéric Sonnay
08 juin 1885 TMS Guyane Robert Vigny Grâcié.
08 juin 1885 TMS Guyane Zéphirin Noël Stessels Grâcié.
10 juillet 1885 TMS Nouméa François Verdié Grâcié.
07 mai 1886 Pointe-à-Pitre Dougarsing Assassinat, tentative d'assassinat et vol. Grâcié le 25 novembre 1886.
26 août 1886 Saint-Pierre (Saint-Pierre-et-Miquelon) Carlos Maria Zuzuarreguy Basque espagnol, charpentier chez Pierre Cormier. Décapita d'un coup de hache son collègue et contremaître Stanislas Coste, le 30 juillet 1886 à Saint-Pierre, dont il était terriblement jaloux. Grâcié. Décédé en Guyane le 12 avril 1891.
13 janvier 1889 Saint-Denis (La Réunion) Louis Pamby Condamné à trois ans de prison en 1883 pour tentative de meurtre sur sa maîtresse. Agresse une autre femme à sa sortie de prison : 13 mois d'incarcération supplémentaire. En 1888, il étrangle, viole et mutile atrocement Caniama Villavodom, 19 ans. Guillotiné le 17 juillet 1889
06 février 1889 Saint-Pierre (Saint-Pierre-et-Miquelon) Auguste Néel Pêcheur ivre, éventra avec un complice un autre pêcheur. Guillotiné le 24 août 1889
12 février 1889 Conseil de guerre Guyane Dougarsing Déjà condamné à mort en 1886. Vol avec violences. Grâcié le 25 juin 1889. S'évade en 1895.
23 septembre 1892 St-Pierre (Martinique) Ernest François Pourvoi rejeté le 17 novembre 1892. Grâcié.
10 mars 1893 Tribunal criminel de Nouméa Majéré Pourvoi rejeté le 20 mai 1893. Grâcié. Envoyé en Guyane, y meurt le 16 janvier 1897.
mars 1894 Saint-Pierre (Martinique) Marc Totil Ancien employé à la Compagnie Générale Transatlantique. Tue un ex-collègue par jalousie professionnelle et blesse gravement deux policiers au moment de son arrestation. Grâcié. "La Presse" indique que la guillotine locale n'a pas servi depuis des années et que le bourreau pourrait refuser d'utiliser du matériel défectueux.
14 février 1895 TMS Guyane Filippo Virone Grâcié.
09 novembre 1895 Pointe-à-Pitre Meghsing et Nazir
28 avril 1898 Pointe-à-Pitre François Samut Grâcié.
22 mars 1899 Saint-Pierre (Martinique) Albans Augar Tente d'assassiner M.Bercy pour le voler le 12 novembre 1898, avec la complicité de Fabien Louisy.
27 septembre 1899 TMS Cayenne Louis Guise Transporté. Evadé, tue et vole un concessionnaire arabe. Grâcié le 25 janvier 1900
11 octobre 1899 TMS Cayenne Benoist Fayolle Evasion et voies de fait sur surveillant Grâcié le 20 janvier 1900
22 février 1900 Cayenne Louis-Maximilien Galiby Assassina pour le voler Zuiderzée, un autre chercheur d'or
17 janvier 1901 St-Denis Asmaldy-Timal Issop Hindou. Tue son patron Moussa à coups de couteau la nuit pendant qu'il dormait pour voler des billets de banque auxquels il mit le feu, avant d'incendier la maison en allumant quelques papiers au sol. C'est le sang de sa victime répandu sur le parquet qui empêcha le feu de prendre. Guillotiné à St-Paul le 1er juillet 1901
1901 TMS Cayenne Félix Lacoste Transporté en 1900. Au cours d'une tentative d'évasion, blesse mortellement un gardien. Guillotiné le 05 août 1901.
21 juin 1901 Cayenne Emile Griebel Transporté en 1890. Assassine un libéré le 4 décembre 1900 Guillotiné à Cayenne le 10 décembre 1901
27 mars 1903 TMS St-Laurent-du-Maroni Théogène Pomet et Jules-Gaston Collas Transportés, tentèrent d'assassiner pour le voler, le 9 mars 1902 à St-Laurent, M.Bacarel, commerçant. Grâciés le 25 août 1903.
08 avril 1903 TMS St-Laurent-du-Maroni Alexandre Guillemier Transporté en 1894. Tentative d'assassinat et coups et blessures sur un médecin de l'administration pénitentiaire. ?
16 juin 1903 TMS St-Laurent-du-Maroni Florent Exupert Réclusionnaire colonial en 1859. Condamné aux travaux forcés à deux reprises après sa condamnation. Incendie volontaire d'une maison. Grâcié le 10 septembre 1903. Meurt aux Iles du Salut le 20 novembre 1904.
21 mars 1905 Basse-Terre Léon Maxime Astasie Assassinat de son beau-frère
25 mars 1905 Fort-de-France Henry "Virgile" Laurent 36 ans, sans profession. Assassine pour la voler, dans la nuit du 1er au 2 octobre 1904 à Fort-de-France, Mme veuve Michaël Consoul. Grâcié le 20 juin 1905.
30 mars 1905 Fort-de-France Jean-Christophe Debrailles et Siméon-Julien Philippe 23 et 24 ans, cultivateurs au Lamentin. Le 8 août 1904, à Fort-de-France, s'introduisent de nuit dans une maison et assassinent Gustave "Cholet" Karpaye pour lui voler 300 francs et un chapeau de paille. Leur complice Venance Thibaut, 21 ans, cultivateur, est condamné à perpétuité. Vers le 16 juillet 1905, la presse évoque le rejet des cassations des trois hommes, mais précise qu'il n'y a plus ni bourreau ni guillotine en Martinique ! Grâciés le 20 juillet 1905.
22 août 1905 Pointe-à-Pitre Hildevert-Augustin "Joseph" Guillaume Assassine Emilien Ipraïm le 12 mai 1905. Grâcié.
1905 TMS Guyane Joseph Henri Villard et Félicien Morhain Assassinèrent des Indiens. Guillotinés le 31 mars 1906
1907 Fort-de-France Moreau Assassinat et vol Pourvoi rejeté le 25 octobre 1907.
24 décembre 1909 St-Pierre (Martinique) Julie Esthève, veuve Hoareau et Apollinaire Técher Assassinent pour les voler dans la nuit du 20 au 21 janvier 1909 Mme Féron et sa fille avant de mettre le feu à la maison pour faire disparaître les traces de leur crime. Grâciés.
avril 1910 TMS Guyane Isaïe "Félix" Croisard Transporté en 1908. Tue en février 1909 à Mana M.Arrighi, surveillant militaire, à coups de sabre d'abattis.
10 juillet 1910 Saint-Denis (La Réunion) Simicoundza "Sitarane" Simicourba, Emmanuel Fontaine et six complices Bandits de grand chemin, "chauffeurs" et assassins. Arrêt cassé le 15 septembre 1910.
13 décembre 1910 Saint-Denis (La Réunion) Simicoundza "Sitarane" Simicourba, Emmanuel Fontaine et un complice Bandits de grand chemin, "chauffeurs" et assassins. Sitarane et Fontaine guillotinés le 20 juin 1911 à Saint-Pierre.
04 avril 1911 St-Pierre (Martinique) Joseph-Frumance "Fernandy" Robert
1912 Tribunal criminel de Nouméa Désiré Tovin Transporté en 1894. Tua un co-détenu. Pourvoi rejeté le 25 juillet 1912. Grâcié. Meurt le 19 décembre 1914
02 octobre 1912 St-Pierre (Martinique) Alexandre Jaol et Jules Retchnou Tuèrent un couple de jeunes mariés pour les voler et mirent le feu à la maison. Jaol grâcié, Retchnou incertain.
1912 TMS Guyane Pierre Flesch Blessa grièvement M.Raymond, surveillant principal, et Proust, gardien de 2e classe, en juillet 1912. Guillotiné le 01 février 1913.
27 février 1913 Pointe-à-Pitre Marie-Rénette Kéfle, épouse Buchéri 62 ans, tua les deux enfants nouveaux-nés de sa fille. Pourvoi rejeté le 24 avril 1913.
23 février 1914 Pointe-à-Pitre Jahangir dit Jambahadour Incendiaire Pourvoi rejeté le 24 avril 1914.
24 avril 1918 Fort-de-France Vautour, dit Raoul Assassin Pourvoi rejeté le 07 juillet 1918.
01 mai 1919 Fort-de-France Joseph "Mélodieux" Narainen Le 14 mars 1919, à Saint-Pierre, assassine sa maîtresse, Camille "Amanthe" Jadélus, de quinze coups de machette, au cours d'une crise de jalousie. Gracié le 14 octobre 1919.
18 novembre 1920 Cayenne Joseph Sainte-Marthe Balatiste (ouvrier en récupération de latex). Près de la rivière Comté, le 25 juin 1920, abat de deux coups de fusil le nommé Gramoni. Mobile : la maîtresse de Sainte-Marthe, Bibian Médélice, affirmait que Gramoni lui avait fait d'indécentes propositions. Gracié le 15 juin 1921.
21 décembre 1921 Basse-Terre Pierre Pénal Empoisonne le 09 octobre 1920 à Saint-Claude avec une tasse de chocolat à la cantharide Marcel Labry, qui en meurt le lendemain. Mobile : il avait été payé 1500 francs pour cela par l'ennemi juré de Labry, Garçon Panol, lequel est condamné aux travaux forcés à perpétuité. Gracié le 22 septembre 1922
21 janvier 1922 Fort-de-France Marie Joséphine "Adélaïde" Jean-Jacques, veuve Michalon 53 ans, cultivatrice. Au Lorrain, le 16 juin 1921, tue à coups de poings la fillette nouvelle-née de sa voisine Marie Isabelle Vébole, veuve Grandier. Veuve de guerre, Mme Grandier, naïve, avait cru les paroles de sa voisine qui affirmait qu'on lui retirerait sa pension de veuvage si la nouvelle de cette naissance illégitime se répandait, et offrit de supprimer l'enfant contre une rente de 25 francs prélévée à chaque réception de ladite pension ! La veuve Grandier est acquittée. Graciée le 12 octobre 1922.
24 janvier 1922 Fort-de-France Allyre Omer Hélène Amant 27 ans, sans profession. Fils de bonne famille, oisif. Au Lamentin, le 02 août 1921, assassine de trois balles de pistolet son ami Louis Gassette et lui dérobe son portefeuille. Mobile : Amant avait acheté à Gassette deux automobiles destinées à servir de taxis, mais sans avoir les 11.000 francs nécessaires pour les régler. Gracié le 27 décembre 1922
28 juin 1923 Cayenne Isidore Hespel 56 ans, transporté libéré, exécuteur des arrêts criminels du bagne. Assassinat. Guillotiné le 23 décembre 1923
30 juin 1923 Saint-Pierre (La Réunion) Léonide Bavigne, épouse Tignac Vol, incendie volontaire et complicité d'assassinat. Son mari, Louis Marie Tignac, et Henri Tignac, sont condamnés aux travaux forcés à perpétuité. Graciée le 07 décembre 1923.
01 juillet 1923 Cayenne Georges Delhomme 37 ans, relegué collectif. Tue un civil qui l'avait surpris en plein vol d'une machine à coudre. Guillotiné le 23 décembre 1923
23 août 1923 TMS Saint-Laurent-du-Maroni N'Guyen "N'gaï" Van Thanh 40 ans, Cochinchinois, relégué collectif. Assassinat.
20 décembre 1923 Saint-Pierre (La Réunion) Gabriel Léon Grimaud Créole, cocher. Défonce le crâne de son collègue Émilien "Petit z'homme" Beaupré, le 21 octobre 1923 près du Tampon, à coups de pierres. Il détestait la victime et affirmait que ce dernier complotait pour lui faire perdre sa place. Guillotiné le 08 août 1924.
23 janvier 1924 Fort-de-France François "Lecamus" Merland PARRICIDE, 30 ans, cultivateur, déjà condamné à quatre reprises pour vols. Au Robert, le 26 octobre 1923, suite à une discussion au sujet d'un champ de manioc, assassine à coups de coutelas son père Grégoire. Gracié le 04 décembre 1924.
24 mars 1925 Basse-Terre Mellon Octavien Nondelo et Philippe Armelius Nondelo Dans la nuit du 06 au 07 juillet 1924, au Morne-à-l'Eau, Octavien cambriole la maison d'un compagnon de libations, Taibou Vauclin, et dérobe une montre, sa chaîne et un médaillon. Vauclin, le soupçonnant du vol, prie le cousin de Nondelo, Archimède, dit "Hérisson", d'enquêter pour lui : ce dernier est assassiné au soir du 11 juillet 1924 entre Changy et Carangaise à coups de couteau de cuisine. Graciés le 13 octobre 1925.
28 novembre 1925 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Victor Louis Marie Gilard Arrêt cassé le 04 mars 1926.
01 décembre 1925 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Moussa ben Ahmed Saadani Arrêt cassé le 04 mars 1926.
29 août 1927 Pointe-à-Pitre Loctard François "Poutou" Govindin et Arthur Noulmomade "Baly" Wouzir Le 05 juin 1926, à Sylvain, assassinent à coups de pieu François Louis Charles, cultivateur, et lui volent les 300 francs obtenus suite à la vente d'une génisse. Charles avait été l'amant d'Amélie Ramdeya, la maîtresse de Govindin, et celle-ci comptait quitter "Poutou", violent et jaloux, pour revenir avec son ex. Graciés le 05 mars 1928.
20 septembre 1927 Saint-Pierre (La Réunion) Amédée Hamilcaro 27 ans, cultivateur. A Saint-Leu, le 27 décembre 1926, abat d'un coup de fusil en pleine poitrine son voisin François Arzac, cultivateur, qu'il accusait de venir piller ses provisions depuis quelques mois. Gracié le 09 mars 1928.
10 avril 1930 TMS St-Laurent-du-Maroni Mohammed-ben-Tahar Mezrouh 33 ans, cultivateur. Meurtres et incendies volontaires. Déjà condamné à mort à Orléansville le 10 juin 1915 pour avoir assassiné, pour la voler, Mme Jacquot, 67 ans, le 20 mai 1914 à Bourbaki. Grâcié le 14 août 1915. Guillotiné le 08 juillet 1931.
10 avril 1930 TMS Saint-Laurent du Maroni Ali ben Essaïd Meziani Guillotiné le 08 juillet 1931.
16 août 1930 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ahmed ben Tamou Assassinat. Arrêt cassé le 14 décembre 1930.
27 janvier 1931 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ahmed ben Mohamed ben Brahim el Aïffa Assassinat et vol.
27 février 1931 Pointe-à-Pitre Casimir "Elphège" Désir 34 ans, gardien de nuit. Le 05 juin 1930, abat de quatre balles de revolver Christiane Bellone, épouse Pamphile, son ancienne patronne, par vengeance. Gracié le 18 septembre 1931.
08 juin 1931 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Jean-Pierre Badin Assassinat et évasion
09 juin 1931 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ahmed ben Tamou Assassinat. Arrêt cassé le 07 septembre 1931.
30 janvier 1932 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ahmed ben Tamou Assassinat. Arrêt cassé le 22 avril 1932.
28 juin 1932 Basse-Terre Gilbert Albert "André" Lasserre Arrêt cassé le 03 septembre 1932. Renvoyé devant les assises de Pointe-à-Pitre.
18 juillet 1932 Fort-de-France Sébastienne Anie "Anite" Foulard Tua à coups de morceau de gouttière dans la nuit du 9 au 10 février 1932 au Gros-Morne son amant Gérard Samson pour lui voler 1300 francs. Dénoncés par ses soins comme complices, Giberne et Euphrasie sont acquittés. Graciée le 27 janvier 1933.
1932 Cayenne Romero, Biquit et Versain Pourvoi rejeté le 21 octobre 1932.
15 décembre 1932 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Antonio Polito Tentative d'assassinat, guet-apens et vol. Pourvoi rejeté le 16 mars 1933.
16 février 1933 TMS Saint-Laurent-du-Maroni José Lopez-Romero, José Rodriguez, Charles Biqui et Giuseppe Varsallo Assassinat et tentative d'assassinat Pourvoi rejeté le 11 mai 1933. Biqui se pend en cellule le 24 octobre 1933, Romero fait de même le 27 mars 1934.
28 novembre 1933 Pointe-à-Pitre Gérôme Fructueux Gratien Fonctionnaire de l'Algérie, en congé. Le 07 septembre 1933, à Saint-Louis de Marie-Galante, abat d'une balle de revolver son ami Hanany, receveur des contributions, à qui il devait de l'argent et qu'il ne comptait pas rembourser. Gracié le 24 août 1934.
14 novembre 1934 Cayenne Thegarid et Saso Exécution prévue à Saint-Laurent-du-Maroni.
21 janvier 1936 Fort-de-France Gertrude Gabriel Beaunol Scieur de long. Assassine à coups de machette le 14 mars 1935 dans une case isolée dans la forêt un vieillard nommé Danse pour le voler. Gracié le 06 août 1936
27 mai 1937 Cayenne Kléber Théophile Faroux Transporté libéré. Le 1er janvier 1937, à Saint-Laurent, attire dans sa chambre la petite Antonine Charles, 7 ans, la viole avec sauvagerie, puis l'achève d'un coup de planche sur la tête. Guillotiné à Saint-Laurent le 08 avril 1938.
22 septembre 1937 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ung Quoc Meurtre et voies de fait sur surveillant militaire. Meurt en cellule le 02 mars 1938.
27 septembre 1937 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Jean Cabassut 41 ans. Crime commis à Saint-Laurent le 01 janvier 1937. Arrêt cassé le 08 décembre 1937.
25 novembre 1937 Cayenne Auguste Thielmans 37 ans, relégué. Devenu garçon de famille chez les Wachenheim, planteurs à Mana, licencié pour insolence, décida de se venger. Massacre dans la nuit du 29 au 30 juin 1937 Mme Wachenheim et le comptable, M.Saglier, 74 ans, à coups de sabre d'abattis (quatorze pour elle, onze pour lui), les accusant d'être responsables de sa déchéance. Guillotiné le 10 août 1938.
25 août 1938 Cayenne Eymart Pierret Assassinat Gracié le 11 février 1939.
24 novembre 1938 Pointe-à-Pitre Elie Eubert Alexer Assassinat Gracié le 12 mai 1939
18 janvier 1939 Fort-de-France Abel Germany Assassina sa maîtresse Pourvoi rejeté le 06 juin 1939. Gracié.
04 février 1939 Saint-Denis (La Réunion) Mariaye Candassamy et Ransany Govindin Tuent à coups de couteau, le 23 octobre 1937, Maria Emma Lambert, épouse Liotaud, 75 ans, tenancière d'un débit de boissons, dans sa boutique de la Rivière des Pluies, commune de Sainte-Marie, pour la voler. Guillotinés le 10 avril 1940.
22 avril 1939 Fort-de-France Prosper Virebord PARRICIDE. Arrêt cassé le 05 juillet 1939.
22 juillet 1939 Saint-Denis (La Réunion) Joseph Cady Repris de justice. Le 15 décembre 1938, ruelle Pavée à Saint-Denis, massacre à coups de gourdin puis de pierres un jeune homme, Anthony Virata. Mobile incertain. Grâcié le 14 février 1940
17 octobre 1939 Fort-de-France Prosper Virebord PARRICIDE. Grâce rejetée le 14 février 1940. Guillotiné.
06 décembre 1939 TMS Saint-Laurent Mathurin Thegarid Grâce rejetée le 24 avril 1940. Guillotiné.
18 janvier 1940 Fort-de-France Georges Baray Grâcié le 03 avril 1940.
20 février 1940 Pointe-à-Pitre Saint-Jacques Edgar Rippon Marin-pêcheur. En novembre 1939, à Capesterre de Marie-Galante, abat son épouse et l'amant de celle-ci. Exécution prévue à Capesterre.
Grâcié le 17 juillet 1940.
20 avril 1940 Fort-de-France Alphonse Anneville Grâcié.
08 juin 1940 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ichoua Gabaï 40 ans. Condamné le 18 mai 1921 par le conseil de guerre de Marseille pour viol. Tentative d'assassinat. Arrêt cassé le 04 juin 1941.
27 octobre 1940 Saint-Denis (La Réunion) Joseph Fontaine Grâce rejetée le 30 août 1941. Guillotiné.
17 janvier 1941 TMS Saint-Laurent Antoine Lascaux Guillotiné le 18 avril 1942.
02 mai 1941 Saint-Denis (La Réunion) Norbert Carlot Grâce rejetée le 07 février 1942. Guillotiné.
28 juin 1941 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Paul Tscheiller 34 ans, condamné le 13 juin 1933 à dix ans de travaux forcés pour vol par la cour d'assises des Vosges. Homicide volontaire.
23 juillet 1941 Fort-de-France Florentine Coursil Grâciée le 18 juillet 1942, peine commuée en vingt ans de travaux forcés.
25 août 1942 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ichoua Gabaï 42 ans. Condamné le 18 mai 1921 par le conseil de guerre de Marseille pour viol. Outrages et voies de fait sur surveillant militaire. Gracié le 01 août 1945, peine commuée en quinze ans de travaux forcés.
22 juin 1943 Cayenne Salvatore Bonnetti 44 ans. Condamné le 26 juillet 1927 par le tribunal correctionnel de Nîmes à huit mois de prison pour vols, ainsi qu'à la relégation. Assassinat. Gracié le 25 novembre 1945.
24 août 1944 TMS Saint-Laurent Salah ben Belgacem Mesbahi Guillotiné le 06 décembre 1945.
18 avril 1945 Saint-Denis (La Réunion) Samery Beaudal Arrêt cassé le 25 août 1945.
16 juin 1945 Pointe-à-Pitre Alexander Joseph PARRICIDE. Guillotiné le 27 août 1947.
11 septembre 1945 TMS Saint-Laurent-du-Maroni Ichoua Gabaï 45 ans. Condamné le 18 mai 1921 par le conseil de guerre de Marseille pour viol. Tentative d'assassinat.
14 décembre 1945 Saint-Denis (La Réunion) Samery Beaudal Grâcié le 04 décembre 1946.
03 juin 1947 Cayenne Albert Roman Décède en prison


back top