83

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR

Prisons départementales du Var



Département Images Ville Nom Adresse Période Capacité Histoire du lieu Nombre d'exécutions
Var (83)

Brignoles Maison d'arrêt et de correction Place du Palais-de-Justice 1846-1950 Remplace la prison qui se trouvait dans l'ancien palais des comtes de Provence. Travaux commencés en 1838 ; modèle Philadelphie. Aucune exécution
Var (83) Draguignan, début du XXe siècle



Draguignan Maison d'arrêt, de justice et de correction 30, rue de la République 1821-1984 132 places, 21 surveillants (1962) Conçue par l'architecte Baltard, construite à côté du palais de justice. Le bâtiment, quasiment intact - à l'exception des murs d'enceinte - sert désormais de lieu d'habitation, "le centre Hermès". Remplacé par une nouvelle prison, à la fois centre de détention et maison d'arrêt, pouvant recevoir jusqu'à 500 détenus. La nouvelle prison, inutilisable à cause de la crue du 15 juin 2010 - laquelle entraîne 23 morts et deux disparus -, la prison est en cours de démolition à l'automne 2014. Huit exécutions en 1918, 1936 et 1948.
Var (83) Toulon Maison d'arrêt, de justice et de correction Impasse Baudin 1832-1927 Remplace la prison du tribunal civil. Modèle architecte Lantoin - contigu au palais de justice (devenu la bourse du travail), entre les rues Félix-Pyat et Baudin. Agrandie en 1853. En cours de démolition en 2013. Deux exécutions en 1911 et en 1923
Var (83) Vue satellite

Toulon, mai 2002

Prison de Toulon





Toulon Prison Saint-Roch Place Léon Blum / Avenue Winston Churchill 1923-2004 203 places (1962) Ouverte à l'arrière du tribunal sur un terrain de 6500 m². Surpeuplée et vétuste - 360 détenus pour 160 places fin 2003 -, elle est désaffectée en juin 2004 et ses occupants sont transférés au nouveau centre pénitentiaire de la Farlède. Démolie au printemps 2010, il ne subsiste que son portail monumental. Une exécution en 1933.