21

BOURGOGNE

Prisons départementales de la Côte-d'Or



Département Images Ville Nom Adresse Période Capacité Histoire du lieu Nombre d'exécutions
Côte-d'Or (21) Beaune Maison d'arrêt 3, rue du Tribunal 1833-1968 Face au palais de justice, avec lequel elle est reliée par un souterrain. La prison, fermée en 1952, est cependant réouverte le 1er juin 1955 dans un cadre résolument nouveau : celui de l'incarcération des détenus classés dangereux, agressifs ou bien trop susceptibles de s'évader, que l'on place à l'isolement 24 heures sur 24 : cette prison-mitard de 31 places est le premier Quartier de Haute Sécurité en France. Fermée en 1968, le QHS est transféré plus au sud, à Mende. Détruite en 1986 Aucune exécution
Côte-d'Or (21)

Châtillon-sur-Seine Maison d'arrêt 11, rue des Avocats -1926 Monument historique depuis 2010. Actuelle bibliothèque municipale, depuis 1945, servant occasionnellement de salle d'exposition ou de spectacle. Aucune exécution
Côte-d'Or (21)

Dijon Maison d'arrêt 72, rue d'Auxonne En service depuis 1852 190 places (1962)

188 places (2015)
Côte-d'Or (21) Semur-en-Auxois Maison d'arrêt Place du Champ-de-Foire (25, rue de la Liberté) 1860-1926 Jusqu'en 1860, la prison se trouve dans le Donjon de la ville, plus précisement dans la tour Pin. Après, elle s'installe dans un bâtiment voisin du tribunal d'instance. Désaffecté, le bâtiment a laissé place à... "L'Espace Liberté", où se trouve le cinéma local et l'école de musique. Aucune exécution