16

POITOU-CHARENTES

Prisons départementales de la Charente



Département Images Ville Nom Adresse Période Capacité Histoire du lieu Nombre d'exécutions
Charente (16)



Angoulême Maison d'arrêt, de justice et de correction 112, rue Saint-Roch En service depuis 1889 163 places, 35 surveillants (1962) Quatre exécutions en 1898, 1917 et 1933.
Charente (16) Barbezieux Maison d'arrêt et de correction 45, rue du Commandant Foucaud 1896-1926 Construite par l'entrepreneur Delpech sur plans de l'architecte Préponnier. Le bâtiment existe toujours et sert désormais de résidence privée. Aucune exécution
Charente (16) Cognac Maison d'arrêt 51, rue de Bellefonds -1926 Jouxtait la gendarmerie - devenue mairie. Devenue maison de correction. Servit au logement de familles de harkis dans les années 1960 à 1970. Démolie pour construire un immeuble d'habitation. Aucune exécution
Charente (16) Confolens Maison d'arrêt 1, rue de la Ferrandie 1821-1926 Construite non loin de l'hôtel de ville, pour remplacer l'ancienne prison, située à l'angle de la même rue et de la place du Minage, sur les plans de l'architecte Paul Abadie. Agrandie en 1840, détruite - sauf la façade - en 1859 pour se mettre aux normes de séparation des sexes et pour adjoindre une chapelle, ouverte à nouveau en 1862. APrès sa fermeture, louée à un particulier jusqu'en 1933. Trois ans plus tard, suite à l'absence d'une école communales de filles, quatre classes y suivent les cours. Rasée dans les années 1950, l'endroit étant désormais la Poste. Aucune exécution
Charente (16)

Ruffec Maison d'arrêt 17, Boulevard Villebois-Mareuil - Route de Villefagnan 1898-1926 16 cellules, dont 4 pour les femmes. Prix de construction (hors achat du terrain) : 85.488 francs. Emplacement de l'actuelle DDE. Aucune exécution